Des jeunes musulmans dans notre société: tous scouts ?

Altay Manço, Naomi Gideon et Coralie Beyens

© Une analyse de l’IRFAM, Liège, 2022

Pour citer cette analyse
Altay Manço, Naomi Gideon et Coralie Beyens, « Des jeunes musulmans dans notre société : tous scouts ? », Analyses de l’IRFAM, n°19, 2022.

La Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique (en abrégé Les Scouts) est un mouvement éducatif pour jeunes fondé sur le volontariat, non partisan et ouvert à toutes et tous, sans aucune distinction, conformément au but et à la méthode de Baden-Powell. En 2021, Les Scouts sollicite l’expertise de l’Institut de Recherche, Formation et Action sur les Migrations, dans le cadre de la mise en place d’une réflexion et d’une initiative de facilitation favorisant l’ouverture du scoutisme aux jeunes de culture musulmane en Belgique francophone. La fédération confie ainsi à l’IRFAM l’accompagnement méthodologique de son département Diversité et Inclusion dans l’élaboration et la mise en œuvre du projet « Améliorer l’accueil des scouts de confession musulmane au sein de la Fédération Les Scouts Baden-Powell de Belgique ». La présente analyse, extrait d’un travail plus ample, souhaite interroger et mettre en perspective la place et l’accueil réservés aux scouts musulmans et à leurs unités au sein des fédérations de scoutisme, comme miroir de l’accueil des jeunes musulmans en Wallonie-Bruxelles.

Le scoutisme

Mouvement de jeunesse mondial, le scoutisme compte aujourd’hui quelque 46 millions de membres dans 172 pays. Plus de la moitié des scouts du monde se situent dans un seul pays, l’Indonésie, un pays à majorité musulmane. Le scoutisme est un mouvement initialement destiné aux adolescents, qui vise à développer le civisme et le caractère. Dès 1910, les scouts existent en Suisse, en Allemagne, etc., mais aussi en dehors du continent européen. Dans la plupart des pays où ils s’organisent, les mouvements scouts sont soutenus par leurs États respectifs et se rencontrent régulièrement dans des conventions internationales. Le scoutisme représente une volonté d’engagement et de service aux autres, en menant, entre autres, des projets solidaires. Dans de nombreux pays, le mouvement scout est représenté par diverses fédérations, tantôt affichant une orientation religieuse, tantôt se voulant laïque ou pluraliste.

Le scoutisme fait son apparition en Belgique dès 1910 avec la création d’une première association scoute pluraliste, les Boy-Scouts de Belgique. Deux années plus tard, les catholiques se lancent à leur tour dans l’aventure avec la fondation des Belgian Catholic Scouts. D’unification en scissions, avec des évolutions, réorganisations internes et changements de nom, l’existence des unités du mouvement scout est jalonnée de mutations de plus ou moins grandes importances au fil des années en lien également avec les évolutions de la société. Notamment, suite à la sécularisation croissante, les mouvements scouts catholiques atténueront leur spécificité religieuse au profit d’une formation spirituelle plus personnalisée et ouverte. Cette évolution est l’aboutissement d’un processus qui a conduit le mouvement à réduire, puis à faire disparaître, ses origines chrétiennes dans son appellation. Toutefois, sur le terrain, les liens avec le réseau d’enseignement catholique, par exemple, ou même les paroisses locales ne se dissipent pas complètement. L’association Guidisme et Scoutisme en Belgique, qui réunit les différents mouvements scouts et guides reconnus par les instances mondiales, regroupe aujourd’hui plus de 163 000 adhérents révélant un taux de « scoutisation » parmi les plus élevés au monde, soit près d’un jeune sur dix entre 5 et 20 ans.

Altay Manço, Coralie Beyens, Naomi Gideon

Nous contacter

S'inscrire à la newsletter

JE M'INSCRIS

IRFAM

Rue Agimont, 17
4000 Liège - Belgique

Tél : +32 (0)4 221 49 89
Email : info@irfam.org