En synthèse …


Pour l'IRFAM, la formation représente :

  • Un moyen pour les intervenants de s'adapter à l'environnement complexe et changeant ;
  • Un moyen pour amener les personnes et les institutions à mieux comprendre l'environnement qui les entoure grâce à la réduction de la complexité des phénomènes qui impliquent leurs pratiques ;
  • Un moyen pour dépasser les obstacles à l'intégration, à la participation sociale et au développement
  • Un moyen permettant à tous de déployer des compétences citoyennes interculturelles.

La formation aide, ainsi à :

  • Développer des compétences ;
  • Développer un espace de recherche, de débat, de ressourcement, de développement personnel et institutionnel ;
  • Résoudre des problèmes concrets amenés par les participants ; dépasser des difficultés et insatisfactions rencontrées.

Les modalités proposées sont :

  • Diagnostics et interventions systémiques ;
  • Formations négociées avec les demandeurs ;
  • Accompagnement d'équipes de professionnels ou de professionnels individuels ;
  • Supervisions et intervisions ;
  • Evaluations.

Les techniques développées par notre équipe se basent sur :

  • La théorisation des pratiques
  • La formation des agents-multiplicateurs, des intermédiaires ou passeurs entre l'action de terrain et la réflexion ;
  • La production des " réducteurs de complexité " : des grilles d'analyse et d'actions simplificatrices de la réalité ;
  • L'élaboration d'outils novateurs à partir de recherches-actions ;
  • Le croisement de regardes divergents : témoignages d'invités de divers horizons, artistes, chercheurs, invités étrangers, etc.
  • L'intervention systémique : formation de l'ensemble des professionnels au sein d'une équipe.

Le public visé se compose principalement de groupes de :

  • Professionnels du secteur socio-éducatifs, socioculturel, socioprofessionnel et de la santé, ainsi que d'autres domaines connexes ;
  • Responsables d'associations ;
  • Etudiants avancés ;
  • Elus locaux ou de responsables administratifs.
PDF